English life: Carnaval de Notting Hill

Le carnaval de Notting Hill se tient le dernier week-end d’Août durant le « bank holiday » (week-end de trois jours), réputé comme le deuxième plus grand carnaval après celui de Rio de Janeiro je me devait donc d’y aller. Ma tante m’en avait d’ailleurs parler et m’avais dit qu’il me plairait, hélas pour vous j’avais dans l’intention de faire un vlog durant cette journée, mais finalement il ne sortira pas puisque nous n’y sommes pas resté suffisamment pour vous proposer assez de contenu. On se contentera de l’article et des nombreux clichés, j’espère néanmoins que ça vous plaira. Quant à mon avis personnel sur cet événement et bien il n’est pas glorieux, j’ai était déçue, je m’explique: cela ressemblait d’avantage à un festival de rue, de la musique pour admirer les nanas faire du body shake un peu partout dans le quartier, des parades éparpillées et non pas tout autour d’un éventuel parcours à suivre, des agressions à tout va, sans oublier son lot de drogues et alcool un peu partout. Bref, on est loin de l’image chic que j’avais de Notting Hill, je n’ai absolument pas reconnue ce quartier que j’apprécie énormément, la quasi-totalité des magasins étaient barricadés avec des planches en bois par pure sécurité et des poubelles à gogo un peu partout. Rien qui ne fasse rêver. 

 

Un peu d’histoire.

La première édition du carnaval de Notting Hill a eu lieu en 1966, il a été initié par une grande partie des immigrés venant des Caraïbes. Le carnaval est centré sur un défilé tout autour du quartier, une distance d’un peu près 5 kilomètres. Durant ce week-end la circulation est complètement bouclée ainsi que les deux stations de métro du quartier fermées. Le défilé est constitué principalement de sound systems mobiles, des semi-remorques dont la plateforme est garnie d’enceintes diffusant de la musique amplifiée fortement rythmée. La plupart des sound systems sont suivi par un groupe de masqueraders, des participants déguisés selon un style propre à leur groupe. La procession comprend également des steelbands et des écoles de samba. Le parcours passe devant un jury, qui note les groupes. Un classement est ainsi établi chaque année (classement général et classement par type de groupe). De nombreux sound systems statiques sont également installés dans les rues du quartier où ne passe pas le défilé.

Le genre musical traditionnel du carnaval est la soca (un mélange de soul et de calypso originaire de Trinidad) mais les musiques originaires de Jamaïque comme le reggae et le ragga y sont également très fortement représentées. On observe également la présence plus minoritaire de musiques dansantes comme la house ou le drum and bass ou encore le funk et le hip-hop. En 2005, le carnaval comptait plus d’une centaine de sound systems (statiques ou mobiles).

Source: wikipedia.


Et voilà que DDF fait  son grand retour après un bon mois de vacances, je reprends mon rythme habituel (ou du moins on va essayer) car cette première va être un peu compliquée puisque je viens de changée de famille (article à lire: pourquoi j’ai encore décidé de partir en UK? ) et du coup le temps que je prenne mon rythme avec les enfants, que je prenne mes marques etc en plus du blog je vais devoir gérer pas mal. Mais quoi qu’il en soit, je vais prendre de l’avance sur mes articles et tout vous partagez comme d’habitudes. D’ailleurs je compte vous faire une vidéo + article room tour et vous parlez également de ma nouvelle ville ! En espérant que le programme de septembre va vous plaire, je vous embrasse et vous donne rendez-vous mercredi pour le nouvel article ! Jennie xx 

You may also like

2 commentaires

    1. Honnêtement je ne sais pas si c’est à cause des années précédentes, mais apparemment chaque années ils se passent énormément de choses et les flics ne s’ennuient pas sur place chaque années.. c’est vraiment dommage..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *