Comment arborer un nouveau départ dans sa vie?

Et si on partait là où la vie ne nous attendez pas?

Mis à jour.

Quand j’ai écrit cet article en 2015, l’année devait s’annoncer remplie de belle chose et surtout j’annonçais un nouveau départ dans ma vie. Alors, oui j’avais décidé de partir en Angleterre en début d’année et finalement je n’y étais pas resté longtemps, suivi d’un projet avec Margot qui signifiait repartir de zéro à Nice. Je suis restée deux mois sur la French Riviera, deux mois magique où j’ai pu découvrir une ville qui reste marquer dans mon coeur au fer rouge. Je vous laisse tout de même le début de l’article parce qu’il y a des points importants à ne pas négliger avant un départ. 

Premier point super important, c’est bien entendu la réflexion. On ne se dit pas « oh j’ai envie de changer d’air, demain je m’en vais en Bretagne », qu’importe la destination que vous choisirez, il faudra bien y réfléchir et surtout s’y prendre facilement six mois avant histoire de pouvoir vous trouver ce qu’il vous faudra sur place. Avant de partir, surtout assurer vous de ne pas tout quitter dans votre vie actuelle pour rien, par là j’entends le travail. C’est super important de postuler déjà en avance et même de loin à des postes disponibles dans la ville où vous souhaitez partir en indiquant que vous êtes disponibles à partir d’une certaine date car, vous n’êtes pas encore sur place. Et si jamais vous ne trouvez rien en étant loin, prenait une ou deux semaines de congés et aller directement postuler là où vous le voulez. Concernant le logement aussi c’est important de s’y prendre en avance, histoire de trouver la perle et trouver quelque chose qui vous corresponde, mais aussi qui ne vous coûtera pas toute votre paye.

Personnellement vous le savez, je suis à Londres. C’est un nouveau départ, bien qu’il soit différent du fait de tout quitter pour trouver un boulot, un appartement etc. J’ai la facilité d’avoir le logement déjà inclus dans mon boulot d’aupair. Malgré cela, il faut tout de même prendre le temps de trouver LA bonne famille, bien réfléchir au nombre d’enfants, à l’emplacement de la famille. Si c’est votre première expérience, privilégier un voir deux enfants, discuter longuement avec la famille, apprenez à les connaître, faites des facetime avec les parents et avec les enfants, demander bien où se situe la ville où vous allez vivre, si elle est loin du centre de la ville. Renseigner vous bien sur tout ça, mais surtout et j’insiste dessus, prenez le temps, rien ne presse, des familles vous en trouverez toujours.

65e6822839dd0c06087b04e1969a4d3e

Deuxième point important, rassurer son entourage. C’est quelque chose que je trouve important, car moi j’ai eu quelques soucis sur ce côté-là. Tout le monde me mettait en garde à chaque fois que j’ai voulu entreprendre une nouvelle aventure dans ma vie, sans doute pour me protéger. Seulement, je suis quelqu’un qui fonce jusqu’à ce que je me retrouve devant le mur et que je réalise que j’ai sans doute foiré, mais ce sont mes échecs. Quand je suis partie en Angleterre la première fois, j’avais quitté mon travail chez Mcdo où je bossais depuis neuf mois en CDI. Mon père notamment à mal pris le fait que je quitte ce boulot pour partir quelque part où je n’étais pas sûre de rester, avec du recul j’avoue que j’aurais dû mieux gérer la chose. J’ai décidé le week-end de chercher une famille, pour au final annoncé le mercredi ma démission de chez Mcdo. Je n’y suis resté que deux mois et après j’ai eu du mal à remettre le pied à l’étrier. Il est donc important de dire à ces parents qu’ils ne doivent pas s’inquiéter, que vous avez bien réfléchis à ce nouveau départ, que vous avez besoin de prendre votre envol. J’ai la chance d’avoir une maman qui ne m’empêchera jamais de m’en aller là où je voudrais. Vos parents comprendront que vous avez envie de voyager, de découvrir autre chose. C’est sans doute la partie la plus compliquée, parce qu’on n’a absolument pas envie de se froisser avec quelqu’un de sa famille, parce qu’on a juste envie de suivre ce que notre instinct nous dit de faire.

Le voyage. Quand je suis partie à Nice, j’avais prévue de partir la première fois avec le minimum d’affaires, j’avais tout de même deux valises remplies. Si votre souhait est de vous installer en France, privilégier le train, si vous êtes chargé comme un âne ça sera plus facile et peu coûteux avec les valises. Quand je suis venue m’installer à Londres, j’avais pris deux valises avec ce dont j’avais besoin pour l’été, je rentre bientôt du coup je vais pouvoir faire le transfert entre mes affaires d’été et celle d’hiver. Pensez-y ça peut faire la différence. Penser aussi au fait que vous n’avez pas besoin de grand chose, que vous pourrez racheter des vêtements, des produits de beauté ou même de la décoration une fois sur place. Bon, je dis ça, mais franchement je ne suis pas mieux, j’aimerais emporter tout ce que j’ai dans ma chambre parfois. Si justement vous êtes intéressé pour avoir des billets pas cher j’ai en ma possession une application, il me semble que j’en avais déjà parlé, Skyscanner, elle permet de dégoter des billets pas cher. Bien sûr ouvrez bien l’oeil puisque les valises soutes ne sont jamais comprises dans le prix, d’où les billets pas cher.

En tant qu’aupair, parfois si vous avez de la chance, la famille peut prendre à leur charge votre voyage. Vous devez donc en discuter avec eux, n’hésitez pas à leur poser la question, ils n’y penseront peut-être pas par eux-même de vous en parlez. Et puis vous n’avez rien à perdre de demander. Si vous ne voulez pas payer vos billets d’avion super cher, il y a pas mal de sites qui permettent de transférer vos valises pour 30€ il me semble. Faites des recherches sur ça, parce que franchement ça peut vraiment vous faire faire des économies. N’oubliez pas de demander aussi à la famille quel aéroport se situe le plus près de chez eux, généralement pour le premier voyage ils viennent vous chercher. Après quand vous rentrez en France pour les vacances, vous vous débrouillez.

Le dernier point que j’ai envie d’aborder avec vous, c’est comment avoir une vie sociale loin de chez soit. Quand vous partez dans une grande ville, par exemple pour faire Erasmus ou devenir Au pair ou pour un stage ou qu’importe, vous avez souvent des groupes sur Facebook, faites des recherches et je peux vous assurer que cela vous aidera. A Londres, on a l’avantage d’avoir énormément de français et ils sont super actifs, ils organisent un tas de rassemblements, d’événements pour qu’on puissent se retrouver tous ensemble. J’ai trouvée des copines sur ces groupes là, j’ai trouvés aussi sur les groupes d’Au pair de ma ville. Et puis après quand vous rentrez quelqu’un, cette personne vous présente à ses amis et c’est de là qu’on se fait un cercle d’amis. Quoi qu’il en soit, quand on est jeune et qu’on a la tchatche il est facile de se trouver des amis.

Je le répète souvent à mes copines ici, mais de base ceci est mon aventure, que je sois seule ou accompagnée je vivrais mon aventure de la même manière. C’est sûr qu’il est plus amusant de faire des nouvelles rencontres et d’avoir des personnes avec qui sortir les week-end histoire de souffler un peu après une dure semaine. Quand j’étais dans le nord de l’Angleterre, j’avais uniquement la fille de mon host, que je voyais quand on pouvait, mais sinon je n’avais pas fait de rencontres et je peux vous dire que cela ne m’a pas empêché de visiter et de faire ce dont j’avais envie de faire. Libre à vous de choisir si vous souhaitez avoir des personnes avec vous ou non. Ce qui est sympathique aussi quand on se trouve dans une grande ville, c’est qu’il est facile de faire des rencontres avec d’autres nationalités et ça vous permet de continuer à parler en anglais, mais aussi de découvrir de nouvelles cultures.

 


Et le tour est joué, vous allez commencer votre nouvelle vie, avoir un nouveau travail et vous faire un nouveau cercle d’amis. On m’a souvent dit, que c’est en étant jeune qu’il faut faire le plus d’expérience possible, qu’il est plus facile de voyager et je suis plutôt d’accord avec ça. Et si vous habitez près des frontières, il vous sera facile de faire de petites escales en Suisse, en Italie, en Angleterre ou en Espagne. Pour ma part, je vais faire quelques allés-retour en Irlande début de l’année prochaine, mais j’aimerai quand même aller ailleurs avant, la question est maintenant de trouver où. J’espère vraiment que ce petit article vous aidera, vous décidera à partir, vous consolidera dans l’idée de sauter de pas ou vous donnera envie d’y songer. Je vous joints également le lien de mon article sur les conseils que j’ai pu donner aux personnes souhaitant devenir au pair ! Plein de bisous, Jennie xx

Liens pratique:

Le cercle des français à Londres

Les français à Londres 

French Aupair in London

Skyscanner, application/site de comparaison de vol, hôtels et location de voiture (disponible sur l’Apple Store + Play Store)

Pourquoi j’ai encore une fois décidé de partir en UK? Pour tous les conseils d’une Au pair

You may also like

2 commentaires

  1. Hello, j’ai beaucoup aimé cet article, j’admire toujours les personnes qui arrivent à quitter leur quotidien comme ça, je ne me suis jamais sentis capable d’entreprendre ce genre d’expérience, mais je me doute qu’on en ressort enrichie, merci de ton partage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *